Jérôme Crédou, maire (1812-1815 1816-1820) - GrandTerrier

Jérôme Crédou, maire (1812-1815 1816-1820)

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search
Catégorie : Personnages
 Site : GrandTerrier

Statut de l'article :
  Image:Bullorange.gif [Développé]
§ E.D.F.
Image:PennBrasoùSmall.jpg
Personnage Politique


Jérôme Crédou
maire d'Ergué-Gabéric
Mandats 1812-1815
Mandat suivant : 1816-1820
Profession cultivateur
Domicilié à Crec’h-Ergué
Courant politique -
Faits marquants chapelle de Kerdévot
<< précédent << Liste complète des maires >> suivant >>

[modifier] 1 Biographie

Il est né le 18 juillet 1760 au village de Crec'h-Ergué en Ergué-Gabéric. Il est le cinquième enfant de Hervé Credou et de Marie Kergoullé. Il se marie deux fois : le 05 novembre 1776 à Marie-Jeanne Jaouen dont il a sept enfants de 1778 à 1788 ; et le 24 novembre 1789 à Louise Le Meur qui donne naissance à deux enfants en 1791 et 1793.

 

En 1832 et 1834 son fils Yves Jérome est déclaré agriculteur à Lezergué, alors que sur le recensement de 1836 c'est le père Jérome veuf et âgé de 76 ans qui y est déclaré. Il décède le 31 mai 1838 à Lezergué.

Infos généalogiques

[modifier] 2 Mandat municipal

Le 8 Floréal an III (29 avril 1795) la chapelle de Kerdévot est confisquée à l'église et vendues aux enchères publiques en tant que biens nationaux. Elle est estimée à 800 livres et adjugée pour 6000 livres au citoyen Jérôme Crédou, cultivateur à Crec'h-Ergué.

La chapelle fut restituée à la commune quelques années plus tard, Jérôme Crédou affirmant en 1804 qu'il n'avait acquis la chapelle de Kerdévot « que pour empêcher la profanation de la dite église qui pouvait être utile à la dite commune d'Ergué-gabéric »  : « 1794 - Expertise et vente de la chapelle de Kerdévot ».

Un autre maire, Jean Le Jour, dans une attestation sous sein notarial nous apprend que Jérôme Crédou est le prête-nom des gabéricois pour l'achat de la chapelle grâce aux fonds collectés par les paroissiens : « 1809 - Attestation de quête pour l'acquisition de la chapelle de Kerdévot ».

Jérôme Credou devient maire de la commune en 1812 ou 1813. Sa première signature avec la mention de maire apparaît en bas d'un compte-rendu de conseil date du 1er juin 1814.

 
En 1815, une élection du maire et de son adjoint par l'assemblée des citoyens actifs est organisée. C'est François Caugant et François Nédélec qui l'emportent. Après le décès de François Caugant fin 1815, le préfet nomme Jérome Crédou comme nouveau maire : « Conseil du 14 juin 1816 ». A cette occasion, il prête serment : « Je jure fidélité au Roi, à la Charte constitutionnelle et aux lois du Royaume ». Il semble que son dernier conseil soit celui du 5 février 1818, et qu'il n'y en ait pas eu d'autres en 1818, 1819, et 1820.

En 1820, il écrit au préfet pour lui notifier sa démission : «... J'exerce depuis plus de 7 ans les fonctions de maire d'Ergué-Gabéric ; ... mais mon age et mon infirmité m'ordonnent la démarche que je fais aujourd'hui ... je vous prie de bien vouloir agréer ma démission ». Le Préfet, le Comte d'Arras, accepte cette démission et répond à Jérôme Crédou : «... Je vous prie de m'indiquer quelques candidats préparés à vous remplacer ». En savoir plus : « 1820 - Démission de Jérome Crédou de ses fonctions de maire ».



Thème de l'article : Biographie et histoire d'un mandat de maire

Date de création : septembre 2006    Dernière modification : 8.07.2011    Avancement : Image:Bullorange.gif [Développé]