Sant Avel - GrandTerrier

Sant Avel

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Avel
Vie / Buhez : moine à Lobbes et évèque de Reims, au 7e siècle, d'origine irlandaise
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine Hébraïque, forme bretonne du prénom Abel, Hevel=Souffle, respiration
Variantes / Argemmoù : Abel (Divers) - Abélard (France) - Ave (Bretagne) - Avel (Bretagne) - Avelig (Bretagne) - Féminin(s) : Avela (Bretagne) -

2 Almanach


le 5 août 2018 ~ d'an 5 a viz Eost 2018
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Avel (moine à Lobbes et évèque de Reims, au 7e siècle, d'origine irlandaise)
Proverbe breton ~ Krennlavar Evel-se emañ ar bed

A-dreuz hag a-hed.
[Ainsi est le monde, en travers et en large.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

Monastère de Lobbes (à gauche)
Monastère de Lobbes (à gauche)

5 Monographies

Catholic Church :

St. Abel
Feastday: August 5
751

Archbishop and Benedictine abbot. Abel was probably born in Ireland, and was a noted churchman, accompanying St. Boniface on his missions to the European Continent. He was chosen as archbishop of Remis by Pope St. Zachary, a nomination ratified by the Council of Soissons in 744. However, a usurper named Milo occupied the see and would not relinquish it. Abel retired to a monastery at Lobbes, and was installed as abbot. He died there in the "odor of sanctity."

Wikipedia :

Saint Abel de Lobbes fut évêque de Reims de 744 à 748. D'origine écossaise ou irlandaise, il était moine au monastère de Lobbes en Belgique. Il fut choisi par le maire du palais Pépin le Bref pour remplacer Milon de Trèves, qui avait cumulé de nombreuses charges ecclésiastiques. Incapable de se maintenir à la tête de son diocèse et confronté aux entreprises de Milon, il abandonna sa charge au bout de trois ans et se retira dans son monastère. Il mourut entre 764 et 770.