Sant Balae - GrandTerrier

Sant Balae

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Balae
Vie / Buhez : moine du 6e siècle, disciple de Gwenolé à Landévennec, éponyme de Lanvallay
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : Bach=Petit, Lae=Religieux
Variantes / Argemmoù : Bachla (Bretagne) - Balae (Bretagne) -

2 Almanach


le 4 juillet 2018 ~ d'an 4 a viz Gouere 2018
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Balae (moine du 6e siècle, disciple de Gwenolé à Landévennec, éponyme de Lanvallay)
Proverbe breton ~ Krennlavar An arc'hant deuet a-berzh fall ne zeuont ket da bennvat. § [Trad]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

église de Ploubalay
église de Ploubalay

5 Monographies

Site Bretagne.com :

Balae - Bachla - Valay

Il fut disciple de Saint Gwenolé au VIe siècle, à l'abbaye de Landévennec. On trouve son nom à Ploubalay et à Lanvallay. La légende dit que, pousuivi par une troupe de femmes en furie, il sauta par-dessus la Rance et se réfugia de l'autre côté, à Lanvallay.

Site Philippe Marcou :

LANVALLAY

Cette paroisse de l'ancien évêché de DOL dépendait à l'origine de la paroisse mère de PLEUDIHEN. Au XIIème siècle, elle se nommait "LANVALEI", puis "LANVALAY" avec un seul "L". Ce n'est qu'au XVIIème siècle qu'apparait le second "L". Mais les 2 orthographes se trouvent jusqu'au début du XXème siècle. Ce nom d'origine bretonne est formé du nom vieux breton "LANN" qui signifie "ermitage*" et du nom de personne "BACHLA" ou "BALAO", saint moine du Vème siècle. "LANN BALAO" deviendra "LANN VALAY" par évolution du language courant avec notamment la transformation des prononciations des "B" en "V" derrière une consonne, transformation caractéristique de la langue bretonne. Le nom de ce moine a permis d'autres toponymes:
  • CHAMPS-GALLAIS
  • PLOUBALAY: paroisse de BALAO
  • SAINT-VALAY: lieu accueillant une chapelle en TADEN
  • TREVALAY (anciennement "TREF BALAY"): Trève de BALAO en FREHEL.

Dictionnaire de Jean Tosti :

Abaléa

Ecrit également Aballéa, c'est un nom breton porté dans le Finistère. Il désigne le fils (préfixe ab-) de Baléa, nom de personne porté par un saint sur lequel on ne sait pas grand-chose. Selon A. Deshayes, la forme ancienne serait Bachla (gallois bach = petit + lae = fidèle, religieux).