Sant Fragan - GrandTerrier

Sant Fragan

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Fragan
Vie / Buhez : venu en Armorique du pays de Galles au 6e siècle, époux de Gwenn, père de Guénolé et de Klervi
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine Irlandaise
Variantes / Argemmoù : Fracan (Bretagne) - Fracant (Bretagne) - Fracanus (Bretagne) - Fragan (Bretagne) - Fraganig (Bretagne) - Fraochan (Irlande) - Fregan (Bretagne) - Freganig (Bretagne) - Fregant (Bretagne) - Féminin(s) : Fragana (Bretagne) -

2 Almanach


le 3 octobre 2017 ~ d'an 3 a viz Here 2017
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Fragan (venu en Armorique du pays de Galles au 6e siècle, époux de Gwenn, père de Guénolé et de Klervi)
Proverbe breton ~ Krennlavar Mant ( = bent), A degas c'hoant.

[La menthe donne envie (sexuelle).]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

Eglise de Ploufragan
Eglise de Ploufragan

5 Monographies

Site Wikipedia :

Fragan

Saint Fragan, ou "Fracan", serait venu du Pays de Galles au Ve siècle pour évangéliser l'Armorique. Époux de sainte Gwenn il serait le père des saints jumeaux Jagu et Guethenoc, de saint Gwenole, et de sainte Clervie. Il est l'éponyme de Ploufragan (22) et de Saint-Frégant (29).

Fêté le 3 octobre (Calendrier des saints bretons).

Site Breizhoo / Ploufragan :

Fragan, le fondateur mystérieux de Ploufragan

Fragan fut, dit-on, le fondateur de Ploufragan. Mais le personnage est entouré de beaucoup de mystères. Prudemment d'ailleurs, l'encyclopédie Wikipédia écrit : "Saint Fragan est le fondateur supposé du "plou" de Fragan, c'est à dire d'une communauté rurale "non religieuse" (par opposition à "lan", communauté rurale religieuse)., installée près du bord du Gouët. Fragan aurait donc été un colon breton (de Grande-Bretagne) venu s'installer en Armorique.

Le conditionnel me parait en effet de mise, car on peut s'interroger : Fragan est-il un personnage réel ou légendaire? Son existence n'est pas plus certaine que celle de Conan de Mériadec dont certains affirment que Fragan fut un des compagnons militaires. Plus exactement, les histoires réelles de ces siècles obscures que sont le IV° et V° se sont sans doute,du fait des transmissions orales du Haut-Moyen Age, déformées jusqu'à devenir des légendes.

Les chroniques des évéchés de Bretagne (qui comportent sans doute des souvenirs crédibles) parlent d'un chef breton du nom de Fragan défendant l'Armorique contre les barbares Saxon autour des années 400 dans le Léon (Finistère). Un historien donne même une date précise : "un certain Fragan défendit le Léon contre les Saxons en 401". De son côté, la Vie de Saint Guénolé avance une date antérieure: 388. Son père à cette date (c'est à dire Fragan) aurait repoussé une flotte de "pirates paiens" (= Saxons). Ce dernier document attesterait que Fragan est bien le père de Saint Guénolé.

Pour le reste, je trouve que nous disposons de moult textes contradictoires qui laissent planer le doute et rien ne prouve avec certitude que Fragan fonda Ploufragan. J.C;Illio, auteur au siècle dernier d'une "Histoire de Ploufragan" estime que le seigneur de Fragan a abordé l'Armorique vers 460 (date officielle de la naissance de Saint Guénolé). Pour un autre historien, Saint Fragan serait venu du Pays de Galles au IV° S pour évangéliser l'Armorique. Pour le QUID, c'est en 418 que le père de Saint Guénolé serait arrivé à Ploufragan. D'après une autre version, Fragan était un prince Irlandais, chassé par les Saxons et qui se serait réfugié avec sa famille en Armorique. Fragan, dit-on encore, se serait installé avec les siens vers le VI° S et aurait débarqué du côté de Langueux.. Enfin, un historien affirme que Saint Guenolé serait bien né en 460 sur les rives du Gouët, mais sans préciser la date darrivée du seigneur de Fragan, son père.

En admettant qu'un certain Fragan, père de Saint Guénolé et de Saint Jacut, ait fondé Ploufragan, il reste que l'endroit où il installa sa colonie est tout aussi mystérieux : là où se dresse l'église de Ploufragan? ou plus près des rives du Gouët poissonneux? A moins que ce ne soit ailleurs : la paroisse primitive de Ploufragan était très vaste et englobait Ploufragan, Saint Brieuc, Trégueux , Langueux et Cesson....