Sant Kado - GrandTerrier

Sant Kado

Un article de GrandTerrier.

Jump to: navigation, search


1 Fiche signalétique


s. Kado
Vie / Buhez : fondateur de l'ermitage vannetais de l'ile St-Cado où il y construit l'école et le pont
Genre / Reizh : Masculin
Signification / Sinifiañs : origine Celtique, Kad=Combat
Variantes / Argemmoù : Cado (Bretagne) - Cadoc (Celtique) - Cadog (Pays de galles) - Cadou (Bretagne) - Cadwy (Pays de galles) - Catoc (Bretagne) - Catoe (Bretagne) - Kadec (Bretagne) - Kadeg (Bretagne) - Kadiou (Bretagne) - Kado (Bretagne) - Kadog (Bretagne) - Kadou (Bretagne) - Kadoue (Bretagne) -

2 Almanach


le 21 septembre 2017 ~ d'an 21 a viz Gwengolo 2017
Saint(e) du jour ~ Sant(ez) an deiz s. Mazhe (collecteur d'impôts, apôtre de Jésus, évangéliste présumé)
s. Kado (fondateur de l'ermitage vannetais de l'ile St-Cado où il y construit l'école et le pont)
Proverbe breton ~ Krennlavar Ma breudeur ha ma c'hoarezed kristen, Sellit ouzh ma c'hof ha grit pinijenn. § [trad.]




Almanach complet : [Calendrier:Vie des saints]

3 Sources

4 Iconographie

Ile de St-Cado
Ile de St-Cado

5 Monographies

prénoms celtiques et bretons d'Albert Deshayes :

Kado

Catuod, de son nom entier, formé du vieux breton cat, "combat", et bod, "satisfaction".

Ce saint, souvent confondu avec Kadoù, se serait retiré avec quelques compagnons sur une île, dans la vallée d'Étel, en Belz (56). Il la débarasse des reptiles qui l'infestent puis ouvre une école pour instruire les enfants de la contrée. Afin d'en faciliter l'accès, il construit une chaussée reliant l'île au continent. Selon la tradition locale, ce travail aurait été assuré par le diable, qui n'aurait touché pour toit salaire que l'âme d'un chat.

À Saint-Cado en Belz, il est représenté avec mitre et crosse, la main droite tendue. Sol culte semble se circonscrire à l'ouest du vannetais avec une incursion en Cornouaille.

Site Bretagne.net :

Kado

prénom masculin, fête le 24 janvier

Déclinaisons du prénom breton : Kadeg

Origine du prénom

Saint Kado fonda le monastère de Llancarvan (note 1), en Galles, puis vint dans le Pays vannetais, où il construisit un ermitage, notamment sur l'île Cado.

"Kad" signifie combat : patron des soldats bretons, de nombreuses chapelles ont été érigées en son nom.

note 1 : cf Sant Kadeg